Angel #6 : Condamné à mort

Angel (6 / 6)

Angel s’engage dans les jeunesses libertaires à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Comme tous les réfugiés espagnols, il espère la chute de Franco après celle d’Hitler et celle de Mussolini. Elle permettrait leur retour en Espagne. Face à l’inaction des Alliés pour le destituer, la CNT s’engage dans une lutte armée contre le régime dictatorial. Angel accompagne alors en Espagne un groupe d’Anarchistes pour une mission qu’il ignore. Une fois sur place, il apprend qu’elle consiste à faire exploser un train dans lequel se trouve des responsables franquistes, sauf que, contre toute attente des wagons de voyageurs y ont été accrochés. Face au dilemme de faire mourir des innocents, le groupe décide de ne pas mettre le plan à exécution et de se séparer. Trois d’entre eux sont alors tués lors de leurs affrontements avec la garde civile, les autres sont arrêtés et torturés à la caserne de Caspe. La machine répressive des opposants politiques à Franco est en marche.

Production – Réalisation : Agnès Gontier; Prise de son – Montage: Sofia Riboloff, Agnès; Mixage: Sofia;  Musiques : Olivier Messiaen: “Quatuor pour la fin des temps”(1941) / Weithaas, Ganetta, Meyer, Chamayou et “Le Réveil des Oiseaux (1953), Arvo Pärt “ Cantus in memoriam Benjamin Britten”/ Baltic Sea Youth Philharmonic; Jingle : Los Chikos del Maïz; Voix – Textes : témoignage d’Angel Fernandez; Alex Bonnamy : “Rebelle : Amoureux fou de liberté et de justice”, tome 1 d’Angel Fernandez; Agnès Gontier : Voix off

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *