Haltérophilie : La force au féminin

Le poids du monde sur les épaules, Kaitly Diboti, reste debout. A 19 ans, elle est l’espoir de l’haltérophilie française. La championne de France 2018 et 2019, dans la catégorie des moins de 59kg, évolue au CREPS de Toulouse.
Kaitly se prépare actuellement pour les seuils de sélection pour les championnats européens et mondiaux. Deux exercices au menu : l’épaulé-jeté et l’arraché, tout deux consistent à soulever une barre lestée de plusieurs dizaines de kilos depuis le sol jusqu’au dessus de la tête, avec une exécution différente. Lumière sur un sport plus féminin que l’on pourrait le croire, en compagnie de Kaitly Diboti.

Prise de son, Montage :  Marouan Dahib
Montage :  Agnes Gontier
Photo :  Fédération Française d’Haltérophilie-Musculation

  1. Julien

    Merci pour ce partage d’expérience, le point de vue féminin mérite d’être plus largement entendu.
    Courage pour tes prochaines sélections!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *