La violence ne doit pas être notre pain quotidien

En cette journée du 25 novembre, dédiée à la lutte contre les violences faites aux femmes, le Zonta club lance une campagne nationale de sensibilisation dans les boulangeries. Avec le slogan : « La violence ne doit pas être notre pain quotidien. Brisons le tabou ! », l’action cherche à faire réagir les femmes victimes de violence en leur proposant un numéro d’appel gratuit le 3919 . Cette action symbolique vise également à briser le tabou des rapports de domination qui s’exercent sur les femmes au sein de notre société et notamment dans la sphère privée. Pour rappel, en France, une femme meurt tous les trois jours tuée par son compagnon, ou son ex-compagnon ou amant. Ainsi en 2016, ce sont 123 femmes qui sont décédées suite à des violences conjugales.
Cet épisode de « Quartier de vie », vous propose de rencontrer Elise Bonnevialle et Françoise Vénancio investies toutes les deux dans le Zonta Club de Muret. Cette organisation lutte tous les jours pour l’égalité entre les hommes et les femmes aussi bien au niveau local qu’international et un long chemin est encore à parcourir.

Pour plus de renseignements sur le club ou les bourses contacter :
Le Zonta club de Muret : zontamuretjauriol@yahoo.fr ou au 06 30 91 94 57

Réalisation, Mixage, Photo :  Agnès Gontier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *