# Nature

Eleveur dans la vallée d’Aston

Alain Pujol, éleveur de la vallée d’Aston a toujours travaillé à la traditionnelle. Ne pouvant pas vivre seulement de l’exploitation familiale, il combina pendant longtemps deux activités. Eleveur et ouvrier à l’usine du talc de Luzenac. Aujourd’hui, à la retraite, il continue l’élevage par amour de ses bêtes. Chaque année, il mène son troupeau en estive. Témoignage.

# Angel

Angel #3 : “Dans le camp d’Argelès-sur-mer”

Angel (3 / 4)

Après un exode chaotique, Angel arrive à pied avec sa soeur et son frère à la frontière française. Ils sont envoyés au camp d’Argelès-sur-mer. A leur arrivée, la plage est vide, entourée seulement de barbelés. Rien ou presque n’a encore été prévu pour accueillir les 500 000 réfugiés fuyant le franquisme si ce n’est leur surveillance. Les autorités françaises sont dépassées, bien que des exilés étaient attendus, l’ampleur de l’exode a largement été sous-estimée. C’est donc dans des conditions déplorables qu’Angel arrive en France, son destin semble alors très incertain.

Production, Réalisation :  Agnès Gontier
Prise de son :  Sofia Riboloff, Agnès Gontier
Mixage, Montage, Sound design :  Sofia Riboloff
Musiques :  Jingle : Los Chikos del Maïs, “No Pasaran”; Musique original de Sam Lemos
Voix – Textes :  Témoignage d’Angel Fernandez Alex Bonnamy : “Fragments d’histoire d’une enfance brisée”, d’Angel Fernandez/ Agnès Gontier : Voix off /Jérémy Chêne : écrit du Procureur Général de Montpellier daté du 31 janvier / Thomas Boké : Annonce d’Albert Sarraut ministre de l’intérieur en 1939 / Béatrice Gontier : “Définition de camp de concentration du dictionnaire Larousse 1927” et extrait de “L’Exil des Républicains en France” de Geneviève Dreyfus-Armand/ Nicolas Estevao : “Echos tragiques des camps de concentration” du Journal l’Humanité 1939